Nationaux Pays-Bas + Belgique, le récit

Retour sur les derniers nationaux auxquels j’ai pu participé. En méta Voie de la Force, où j’ai tenté de faire un bon résultat avec un deck totalement original. Et je suis assez fier du résultat. Mise en situation et analyse du deck. Attention, l’article est particulièrement long (comme…), et pourtant sans rentrer dans les détails.

 

National Belge n°1 – Genèse

En septembre avait lieu le 1er national en Belgique. Oui, suite à une erreur de communication entre les distributeurs des différentes régions du pays, il y avait cette année 2 nationaux en Belgique. Vous avez pu en lire le rapport ici même. 🙈🙉🙊

La meta étant à ce moment là dominée par les decks Aphra-droïdes, Dooku-Talzin, et Talzin-commandos, je cherchais un deck anti-meta. J’avais déjà monté depuis quelques semaines un deck Talzin-DJ qui me plaisait assez, et qui tournait relativement bien. Et surtout, qui contrôlait bien les decks lents du moment. Le principe du deck étant d’avoir 100% de cartes ayant une valeur impair, pour une stabilité maximale. Ce qui assure la réussite du pouvoir de Talzin à chaque tour, Magie de sorcière à 3 soins d’office, et le retrait d’un dé via le terrain Rift Valley. Ce dernier point est très important dans le deck, je joue d’ailleurs l’intrigue donnant 2 de plus à la valeur des dés pour choisir le terrain. Un contrôle gratuit par tour qui en plus inflige 1 dégât indirect (via DJ) ; à moins d’un Thrawn-Snoke avec Grand Moff, c’est l’avantage qui surpasse les decks lents. Je confirme tout cela via quelques parties, et j’aime jouer ce deck, donc je le prends.

Malheureusement… Je n’ai pas vraiment rencontré ce que j’avais prévu de rencontrer. Je perds face à Luke3-Leia2 (meulé à 2 points de vie près), Obi-Maz (trop rapide), Han1-Rey1 (trop rapide), Cad-Snoke (à 2 points de vie près également, mon adversaire ayant défaussé la dernière carte de mon deck, m’empêchant d’utiliser le pouvoir de Talzin). Je gagne face à un autre Cad-Snoke (en mode pile ou face avec 2 Couvent des Soeurs de la Nuit sur la table), un PloKoon-2Padawans et un Kylo-Pryce. Bilan (du deck) moyen, surtout qu’il y a 2 parties perdues que je n’aurais jamais pu gagner, que ce soit en jouant mieux ou avec une chance énorme. 💩

 

Post-analyse

Après réflexion, je me suis rendu compte que le problème réel du deck, ce n’est pas de gérer la vitesse de certains decks, mais bien que mes dégâts indirects sont trop lent. Pour atteindre mes 100% de stabilité, je ne jouais pas Poursuite implacable (événement coûtant 0 permettant de déplacer 2 dégâts entre des personnages adverses). Je me suis donc retrouvé régulièrement à perdre une partie contre des personnages adverses presque morts. Ne fut-ce qu’un exemplaire de cette carte change tout… Mais dans les deux sens. Quand on compte à 100% sur l’impair on finit quand-même par révéler LA carte sur 29 au mauvais moment. Les joueurs pratiquant Dooku-Talzin savent très bien de quoi je parle. Mais bon… Ce n’est pas non plus cela qui en fera un deck ultime.

Nous avions un régional 1 mois plus tard, que j’organisais au magasin Hasard Ludique (à Mons), où je prépare un faux Dooku-Talzin (joué par Joachim, qui ira jusqu’en finale!). Moi je joue un bon vieux Kanan-Zeb, pour le fun, qui finira avant dernier à tenter de reroll des dégâts tout l’après-midi. Le faux Dooku-Talzin fonctionne bien. Le principe étant l’inverse total de ce que j’ai fait avec DJ-Talzin : presque aucune carte n’est ici en nombre impair. A quoi sert Talzin alors? A contrer l’adversaire. Tous les autres decks Talzin, déjà, et si pas, elle offre toujours des dés intéressants et une capacité aléatoire qui peut à l’occasion tourner un dé de l’adversaire. A la place, on joue du bleu qui tâche : du Shoto, du Tromper, du But caché. Cela marche pas mal non plus, en fait. 😺

Vais-je jouer cela au national des Pays-Bas, 2 semaines plus tard? Pas assez original pour moi. Je décide de remplacer DJ et l’intrigue de mon autre deck par Greedo et Ciena. Cette dernière en élite, tout comme Talzin, cela nous fait un deck à 5 dés de départ + le pouvoir de Talzin. Accès au DH-17, le deck est directement plus agressif. J’ai l’occasion de faire quelques tests, et bien que cela ne soit pas parfait, cela tiens largement la route. Le temps de perdre Talzin, les autres ont quelques petites améliorations qui finissent le travail, même si c’est dépendant des dés. Notez, c’est une création originale, mais il me semble avoir à posteriori vu ce même deck passer dans le top 8 d’un autre national. Pas grave, finalement, je ferai un changement de dernière minute.

 

Nouveau deck

La nuit qui précède le national, j’ai une idée dont je n’arrive pas à me défaire. Ciena vaut 11 point, pour 2 dés pas hyper stable. Quel autre perso très en vogue actuellement fait également 11 points? Snoke. Qu’est-ce que j’ai en rouge dans le deck? Uniquement le DH-17. Combiner les pouvoirs de Snoke et Talzin… C’est tentant non? L’une qui stabilise les lancés, l’autre qui booste les dés. Mais ça va être coton à piloter sans l’avoir jamais testé avant… Tant pis, on va dire que l’expérience suffit. (Je me la pète, mais en fait j’ai appris à jouer le deck à chaque partie 😎)

De quoi se compose le deck, donc? Voici la decklist complète. Mais un petit résumé stratégique sera + simple. L’importance du 100% impair a déjà été expliquée avant, donc je ne joue que des événements, soutiens et améliorations à 1. Même si ici j’ai des probabilités standard d’obtenir ou non mon terrain, cela reste un gros +. Enfin, quand j’anticipe correctement le fait de jouer + rapidement que mon adversaire, si c’est moi qui ai le choix. J’utilise Connaissance de la rue, qui peut réduire de 1 le coût d’1 événement jaune pour gagner virtuellement une ressource par tour. Je hard mulligan pour en obtenir une en première main un maximum de fois. 2/3 du deck est alors du contrôle, actif ou passif (je fais rentrer dans cette catégorie Armure Blindée, Illusion de la Force, et Saut de Force, ou même Magie de sorcière).

Mais comment jouer ce deck? En fait, il faut bien connaître la meta et les decks adverses. Le principe étant, en activant Greedo et Talzin, d’avoir à coup sûr plusieurs faces de dégâts, ou au top du top, une face dégât direct + une face défausse. Oui, soit tu prends 4 dégâts, soit je vire 3 cartes de ta main. Et croyez-moi, c’est une défausse qui fait mal. Même si une 1 sur 2 mon adversaire choisira pour moi, en contrôlant ce qui lui fait le plus peur. Les 4 (seules) réelles améliorations (Saut de Force et Gantelet mandalorien) vont sur Snoke ; dans 90% des cas l’ordre des cibles de votre adversaire sera Talzin, Greedo, puis Snoke. C’est un peu là que le deck péchera (voir conclusion), quand Hasard Ludique (Mons) se retrouve à poil. Mais bon… Les résultats furent quand-même au rendez-vous. Sans deck test 😘

 

National Pays-Bas, top8 – 45 joueurs

  1. Face à Chris D (UK), qui joue Ezra-eYoda-Rey1. Je ne récupère pas mon terrain ; de toute manière je suis incapable de dire à ce moment si j’arriverais quand-même à être plus rapidement que sa Rey1. Je ne sais pas trop comment aborder la partie, je me dis que son deck va tourner rapidement avec la pioche d’Ezra, je vais donc faire un peu de meule et descendre un personnage en même temps. En 3 tours, je meule 9 cartes (dont Sabre Ancien, Vague de Force, Arrogance…) et je suis prêt à faire un kill au tour suivant. Il tient encore au moins 2 tours, mais je vandalise son second Sabre Ancien, alors qu’il est au bout de son deck. Victoire. 🏆
  2. Face à Sebastiaan VU (BE), qui joue Hera-eRoseAnakin (le jeune) et Plan à long terme (plot rouge qui chaque tour prend un token OU augmente la valeur d’un dés du nombre de tokens). Ca sent la flopée de véhicule, le deck lent, malheureusement je n’ai pas mon terrain. Pas grave… Au tour 1, je vire les 3 véhicules de sa main, et j’entame Anakin. Que je tue tour 2, cela lui laisse de quoi mettre un véhicule, mais il ne reprendra jamais l’ascendant. Je jongle entre défausse et dégâts, il a une dizaine de ressources dispo, mais ne peut poser qu’un véhicule par tour, que je contrôle à chaque fois. Je tue Rose au tour 4, il reste Hera à moitié entamée, moi j’ai mes 3 persos… Il concède. 🏆
  3. Face à Diego C (BE), zut, un compatriote. Il joue son Kylo-Snoke, et je n’ai pas mon terrain. La partie est très serrée. Son Kylo fonctionne à 50%. Ma meule est de bonne fortune, notamment tour 1 : 2 Retour Inattendu et 1 Arrogance. Mais lui arrive quand-même à avoir 2 Shoto + 1 Sabre Ancien sur Kylo tour 2. A un moment, clé, j’ai Talzin 2 dégâts + 1 défausse sur la table, prête à tuer Kylo… Mais lui tue Talzin et esquivant 2 boucliers et 1 Illusion de la Force grâce à 1 Inflexible (très bonne carte, qui rend des dégâts bleus imbloquables). Je parviens quand-même à me débarrasser de Kylo et à l’emporter contre Snoke, de justesse. 🏆
  4. Face à Eewout DL (BE), qui joue DJ-Aphra-BattleDroïd. Deck qui devrait être plus lent que moi, j’arrive à avoir mon terrain. Qui finalement se retournera plusieurs fois contre moi, à force de contrôler les dés adverses (plutôt ennuyant face à DJ). J’avance petit pas par petit pas, il y a beaucoup de contrôle des 2 côtés, mais je prends lentement l’ascendant. Vers le tour 4, j’ai l’opportunité de jouer 2 Magie de sorcière, et Eewout remarque que ce ne sont pas 2 fois les mêmes cartes. Bien vu… Par inattention, j’ai en effet retourné les 3 cartes de la première sur ma défausse… Et je les ai laissées là. Andouille. Eewout appelle le juge pour savoir comment gérer cela. Après 1 bonne minute de discussion (c’est important pour la suite…), on est tous d’accord pour que je mélange mon deck puis remette ces 3 cartes au dessus. La partie reprend son cours… On nous annonce quelques minutes restantes, et il est au bout de son deck, quelques cartes en main. Moi il me reste encore 2 ou 3 cartes, il faut que je le meule. Je joue rapidement, j’utilise Talzin, puis il lui reste une carte en main, un dé vierge, et il a tout activé. Je claim, vu qu’il ne peut plus rien faire, cela nous permet de recommencer un tour et moi, via Talzin, de virer d’office sa dernière carte. Il n’aura pas les moyens de me tuer. Mais 5 secondes passent… Time. Le nouveau tour n’a pas effectivement recommencé. J’ai 3 dégâts de plus que ses personnages. Je… perds. 5 secondes de plus, je gagne. J’aurais peut-être du calculer les dégâts, les maximiser pour la jouer au temps. Mais surtout… On me signalera par la suite qu’il est courant de demander une time extension au juge lorsqu’une discussion a eu lieu sur un problème à régler. Je n’avais jamais eu le cas (en arbitrant ou en jouant). Crotte. Première défaite, mais pour les stats du deck, je me permets de le considérer comme une victoire. 🤕
  5. Face à David AF (BE). Encore un belge… Je n’ai pas envie de jouer contre lui car je sens que cela sera éliminatoire. Il joue son Snoke-Ciena-Jawa, qui a fait top 8 au 1er national belge à Charleroi. Je n’aurai pas mon terrain, mais ici en jouant plus agressif, j’arriverai à tuer Snoke au tour 3. Je ne me sentirai pas trop inquiété par la suite, l’avance que j’ai prise est trop grande. Je finirai par tuer les 2 autres personnages. 4ème victoire. 🏆
  6. Face à Christian H (DE), finaliste lui au 1er national belge et qui y jouait Thrawn-Snoke. 1 an auparavant, j’avais finis les swiss du national belge en l’empêchant d’accéder au top8. Jour de revanche pour lui? Il joue Ezra-eYoda-Rey1, deck apparu quelques semaines plus tôt dans des tops nationaux. Comme mon 1er adversaire, malheureusement cela ne se déroule pas aussi bien. Trop de boucliers que je ne parviens pas à passer, et une Vague de Force pour laquelle je ne dispose pas des bons contrôles (Par n’importe quel moyen par exemple, où le dé doit avoir une valeur de 2 ou +). Défaite, la première sans appel. 🤕
  7. Le tournoi avait été annoncé en 6 rondes. Mon 4-2 et les résultats de mes adversaires me permet de passer en top 8. Aucun joueurs Your Destiny ne passe le cut, et leur streaming ne fonctionnant pas, il n’y aura pas vraiment de rapport de tournoi. Dommage. En attendant, moi je me retrouve face à… Christian H, ma seule réelle défaite du jour. Je réfléchis donc un peu à ma partie précédente… Il faut que je me débarrasse de Yoda (saint) en 1er, c’est lui qui apporte stabilité, défense, et ressources. J’aurais vraiment du mal, à chaque fois bloqué par de nouveaux boucliers. Je perdrai d’affilée 2 parties. J’aurais peut-être pu gagné la seconde à la meule, si j’avais choisi de vandaliser le Sabre Ancien. En effet, près coup, je pense avoir mal géré le deck adverse. Les deux fois, globalement, il a eu Vague de Force au tour 1… Que je vandalise. Qu’il fait revenir avec Entraînement de Luke (de la défausse, pour un coût de -1), que je revandalise, puis il joue la deuxième. C’est séduisant de vandaliser une telle carte mais à long terme, après coup, c’est un mauvais réflexe. Cela me coûte 3 dés (et dans mon deck, c’est cher payé!) et cela m’empêche de vandaliser autre chose (Illusion de la Force, Rapidité de la Force, Sabre Ancien…). Alors que la Vague de Force n’est réellement dangereuse qu’avec Yoda et Rapidité de la Force sur la table, en tant normal j’ai assez de contrôle que pour enlever le dé problématique à chaque fois. Jouant de cette manière, cela lui laisse aussi le temps de se déployer, et moi je finis submergé par d’autres dés de dégâts. Attention, c’est une analyse faites bien après ; sur le moment même il n’y a aucune excuse et le score est sans appel. Christian finira d’ailleurs champion… Et moi content de mon parcours. 😇

 

National Belgique v2, top4 – 32 joueurs

Si vous êtes toujours en train de lire cet article à rallonge, vous comprendrez aisément les changements qui que j’effectue à la veille du second national belge… Je n’aurai (ou en tout cas ne pourrai pas prendre) le temps de tester cela. Mais cela ne peut pas être « pire » que la semaine passée. Je vire le Couvent des Soeurs de la Nuit (soutien bleu qui peut mettre un dégât chaque tour quand un personnage adverse roule une face blanche), qui est trop passive dans mon jeu, en ce sens que je préfère mettre immédiatement la pression avec des dés de personnages plutôt que de jouer cette carte. Remplacée par Effrayé (enlève 3 boucliers + embuscade), ce qui m’aurait bien aidé aux Pays-Bas. Je (re)trouve également une place pour En ligne de mire (événement jaune qui coûte 3 et qui me permets d’enlever plusieurs dés d’un même symbole), que je devrais pouvoir amortir grâce à Connaissance de la rue. Enfin, je change également Je sens ta colère pour Arrogance ; choix longuement réfléchi pour tenter de gagner + de stabilité sur l’ensemble des parties. Dans sa version du jour, je n’ai pas la place pour les deux.

  1. Je tombe face à Tom S (BE), qui joue Thrawn-Talzin. Je n’ai pas assez de recul que pour savoir comment bien aborder mon propre deck contre un autre Talzin. De toute manière, la partie sera une véritable débandade. Tour 2, je pioche en effet un Je sens ta colère. Le sol se dérobe sous mes pieds… Cette carte n’est plus censée être dans mon deck. Ma deckliste, remise juste avant, est donc illégale. Que faire? Je ne sais pas, je cogite, je ne suis pas à l’aise du tout. Pire, j’aurais bien besoin de jouer un contrôle sur les dés de mon adversaire! Mais je me refuse à jouer cette carte et me contente de la défausser. Je verrai après la partie… Que je vais perdre rapidement. Trop perturbé, je fais des missplays. Genre en début de tour 3, j’ai Magie de sorcière en main et l’initiative, mais je ne la joue pas, ce qui permets à mon adversaire de la virer (en activant Thrawn – toute mes cartes étant à 1, c’est assez facile pour lui). Lui, de son côté, aura un roll suffisamment correct que pour, à l’aide d’un Tous ensemble, résoudre tous ses dés pour éliminer en une passe Talzin & Greedo. Pas la peine de continuer… J’explique ensuite le soucis à mon adversaire ainsi qu’à David AF, qui avait souhaité regardé le partie vu qu’il utilisait son bye de victoire à un régional. Après vérification et discussion, j’ai uniquement oublié cet échange de 2 cartes, donc je vais mettre mon deck en ordre pour les parties suivantes. (A priori, il aurait été préférable de voir avec le juge et d’adapter la decklist… A retenir.) Notez que tout cela n’est pas une excuse, je relate ce qui s’est passé, mais je pense que mon deck était de toute manière moins fort que le sien. 🤕
  2. Face à Bert DH (BE), champion de Belgique l’année précédente, qui joue… Malheureusement je ne sais plus du tout, donc je ne vais pas inventer. Par contre, je me souviens parfaitement qu’il jouera la partie jusqu’au bout. En ce sens qu’on en arrive à une fin de partie à pile ou face, où Bert n’a plus que 2 dégâts à infliger à mon Snoke, avec 1 ou 2 dés maximum, plus de cartes dans son deck, et plus que quelques cartes en mains… Qu’il doit utiliser pour contrôler mes dés. Si je survis jusqu’au tour suivant, nous savons que j’ai plus de probabilités de l’emporter que lui. Alors il utilise sa dernière carte pour tenter un reroll. Sans succès, je l’emporte à la meule. Ce qui est important, c’est qu’il restait 1 minute de jeu. Il aurait donc pu faire trainer ce dernier tour un maximum pour l’emporter à la différence des points de dégâts. Merci! 🏆
  3. Je tombe face à Vincent S (BE), que je connais… Plus que bien  Nous avions échangé quelques emails mais pas eu le temps de se voir pour tester, il jouait Ezra-eYoda-Wookie, une diversion du jeu vu la semaine précédente aux Pays-Bas, dans le but d’avoir accès à quelques cartes jaunes. Malheureusement, je vais lui rouler dessus… Les rares faces spéciales de Yoda qu’il obtiendra, je les contrôlerai. Je finirai la partie en ayant que 3 dégâts sur mes personnages, des dégâts que je me serai infligé moi-même via Snoke. Une partie sans pour Vincent. 🏆
  4. Face à Jurgen M (BE), qui joue Ezra-eYoda-Rey1. Ma bête noire aux Pays-Bas. Mais Effrayé aura l’effet attendu, en tant que mauvaise surprise et killer card. La partie se terminera ici au temps, avec 4 ou 5 dégâts de plus infligés par mes personnages. Je n’ai pas ressenti une partie spécialement lente, et je ne me suis pas réellement senti menacés, gérant les bons dés au bon moment. Victoire donc. 🏆
  5. Face à Eewout DL (BE), contre qui j’avais perdu à quelques secondes près la semaine passée aux Pays-Bas. Il joue le même deck, DJ-Aphra-BattleDroïd. Cette fois, victoire sans équivoque, il me contrôlera bien au début, mais je finirai quand-même par faire le ménage. Je ne sais plus si je gagne à la meule ou en tuant ces personnages… Mais ce qui est sûr, c’est que c’était cette fois en moins de 35 minutes. 😏 🏆
  6. Dernière ronde, face à Diogo, un brésilien pour l’instant en Europe. Il joue CadBane-Snoke. Match-up qui me semble compliqué pour moi vu la rapidité de ce deck et la faible vie de mes personnages les plus importants. Je ne me trompe pas sur ce point, il va mettre la machine en route et va avancer plus vite que moi dans les dégâts, même en le surprenant avec un 1er tour à vide (pour lui) suite à la défausse de 3 cartes de sa main. Le tour où il tue Talzin, je parviens également à achever Cad Bane, mais le redéploiement des blasters sur son Snoke me mettra trop en difficulté. Seconde défaite du jour, mais c’est quand-même suffisant pour le top 8. 🤕
  7. Top 8, je tombe… Sur Diogo. Je viens de perdre, je sais qu’il faut que je ne fasse pas d’erreur car nos forces sont relativement équilibrées. Cela dépendra surtout de qui meurt en premier entre Cad Bane et Talzin. La seconde partie sera perdue sur un excellent roll, produisant suffisamment de dégâts que pour achever Talzin et tuer directement Greedo, m’obligeant à concéder. Par contre… Je gagnerai la première et la troisième partie de ce top 8 (best-of-three, pour rappel). Essentiellement en jouant mes Vandaliser au bon moment (tour 1, 2 ou 3), histoire de ralentir l’effet kiss cool de Cad Bane, le temps moi de le tuer. Chaud donc, mais mon deck tiens finalement bien la route dans ce match-up. 🏆🤕🏆
  8. Top 4, cette fois je tombe face à Tobias W (DE), de Your Destiny, finaliste au national d’Allemagne. Qui aujourd’hui joue Talzin-Commandos… Malheureusement, je ne sais pas trop comment aborder ce deck avec le miens. Je pars sur l’idée d’éliminer rapidement sa Talzin. Je vais y parvenir (les deux fois), mais perdre également la mienne rapidement… Sur une erreur de ma part à la première partie, à savoir que j’ai un Magie de Sorcière qui va arriver (dessus de mon deck), il a un Renfort Musclé sur la table, et je suis à 1 point de vie restant sur Talzin… Mais je commets l’erreur de mettre 1 dégât (un dé qu’il me restait) au lieu de capturer le terrain (et donc avoir l’initiative). A ce niveau, cela ne pardonne pas. Je ne parviens pas à remonter la pente. Je l’oblige cependant à user tout son deck pour qu’il m’achève. Seconde partie, je me défends mieux, on frappe des deux côtés, mais je me rends compte bien trop tard (… ou en fait, après la partie même), qu’une fois Talzin tuée je ne dois plus essayer de tuer les commandos mais accélérer le meule du mieux possible. Je perds en effet la seconde partie alors qu’il ne lui reste qu’une seule carte en main, pas de Cube du destin et 1 seul Gantelet Mandalorien sur la table. sans avoir jamais avoir pu pousser la défausse via Talzin, c’est encore plus dommage… Mais c’est typiquement le genre de choses qui aurait pu s’apprendre en testant le deck au préalable. Ne boudons pas le plaisir, je voulais la carte promo spotgloss du top 4, mission accomplie. Par contre, je suis un peu étonné (pour ne pas dire déçu) de la discussion post demi-finale avec mon adversaire… Beaucoup de personnes (surtout aux Pays-Bas) trouvaient mon deck très original, et on apprécié jeter un oeil à l’une ou l’autre partie en cours. Par contre lui m’a indiqué ne pas comprendre comment j’avais pu arriver jusqu’en top 4, comment ce deck pouvait perform. Soit. C’est « juste » une question de stabilité et de versatilité, que pousse mon deck au maximum. Je n’ai pas voulu joué un deck vu (et revu…), donc je manquais un peu de maîtrise ; mais les résultats sont quand-même là, non? 🤕

 

Conclusion

Très content d’avoir offert un peu d’originalité à cette meta, même si cela passe relativement inaperçu à cause de l’arrivée de le nouvelle extension. Dommage de ne pas avoir eu plus de temps pour faire des tests et optimiser les dernier choix de cartes. Comme par exemple, tenter de trouver une place dans le deck pour quelques dégâts de plus, avec un Sabre laser familial par exemple (la question étant de savoir si le coût peut être amorti ou non… peux-être via un petit coup de Talzin-ressource-Snoke) ; puisque c’était le problème récurrent lorsque Snoke se retrouvait dernier homme debout : plus moyen d’achever les personnages adverses en dehors de mini-dégâts issus des Gantelet mandalorien. Mais c’était également un deck très plaisant à jouer, offrant quelques surprises et sueurs froides à mes adversaires. A voir si une version A travers la Galaxie peut se profiler, mais je ne pense pas, pas sous cette forme. Le championnat de France, ayant lieu dans une semaine, va en ce sens être un énorme incubateur à meta, où il faut prévoir pas mal de choses, soit de la meta réadaptée, soit du tout neuf. A suivre! 🤓

Jonathan

Je souhaitais depuis plusieurs années retrouver un jeu "à tournoi", comme à la grande époque de Decipher. Sans être du même niveau, Star Wars Destiny remplit aujourd'hui ce rôle dans mes hobbys...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.