National France, retour d’expérience

(Crédit photo : Asmodée France)

Retour sur 2 jours de jeux Star Wars, avec le championnat du monde des jeux FFG Star Wars à l’espace Charenton, à Paris. Le programme pour Destiny étant :

  • Draft le samedi matin
  • Tournoi standard 5 rondes le samedi après-midi
  • Championnat en 8 rondes suisses + top8 le dimanche
  • Draft ou tournoi trilogie pour les non-qualifiés l’après-midi

Un beau programme donc, dans une salle pleine et dans une bonne ambiance. Je donne ci-dessous mon parcours perso, n’hésitez pas à sauter 2 paragraphes si vous ne vous intéressez qu’au tournoi en lui-même. Mais moi, ça m’arrive aussi de faire un rapport de tournoi même si je me plante et ne passe pas top 8… 😏

 

Parcours perso – Warm-up

Je ne savais pas du tout quoi jouer pour ce national. Mon deck (voir article précédent), malgré ses bons résultats au 2 précédents nationaux, ne me paraissait plus viable, ne tirant aucune réelle amélioration de la nouvelle extension. N’ayant pas des masses de temps pour faire des recherches, j’avais émis 2 idées sur base de deck que j’avais déjà sous sleeves : eSnoke/Talzin/Luce (déviation mono bleue de mon précédent deck) ou eSnoke/Commandos (déviation du performant Talzin/Commandos, permettant ici une ouverture à d’autres cartes et une manière de jouer différentes). Je privilégiais ce deuxième deck, avant warm-up…

Le samedi, draft très sympa au matin, avec de belles surprises en terme de prizing (boosters supplémentaires, grosses promos…). Bonne petite matinée. Après-midi, je décide de jouer une déviation fun du 1er deck, à savoir Snoke/Talzin/Luce, mais en mettant Talzin en élite et en jouant l’intrigue Solidarité. Ce qui me permets une composition à 31 points, en me forçant à n’utiliser qu’un seul exemplaire de chaque carte dans le deck. Ce n’est pas trop un problème dans ce deck… Tant pour les contrôles que les armes, il y a moyen de trouver ce qu’il faut en exemplaire et avec une valeur paire. Sauf pour Magie de sorcière et Revigorer, dont j’ai vraiment besoin 2 fois dans ce type de deck. Mais cela permet d’être flexible et agressif (3 dés pour l’Action Puissance de Snoke, chacun ayant 1, 2, 1, 1…). Le deck tourne bien, je finirai 5ème sur 36, battant Thrawn/Talzin, Piet/Commandos, Jyn/Cassian, et… un dont j’ai totalement oublié la partie 😨 ; et perdant uniquement contre Aphra/DJ, où son terrain lui offrant la capacité « Gardien » sera trop difficile à encaisser (via les dégâts de DJ). Je remarque que le seul défaut du deck est, comme prévu, l’inconsistance des soins. Le reste est parfaitement viable. 

C’est un deck basé sur le nouveau vaisseau Shadowcaster qui finit premier et seul invaincu du tournoi. J’en avais fait ma propre version (découverte en draft par hasard). Mais sans le temps de vraiment la tester, je ne l’avais même pas montée. Diego (qui m’accompagne pour le week-end) l’a préparée, mais finalement ne la jouera pas non plus. 🙄

 

Parcours perso – Championnat

Le samedi soir, il faut décider quel deck choisir. Je n’ai pas cherché quelle pourrait être la meta du lendemain. J’ai bien aimé jouer Luce, son pouvoir (de défausser une carte au coût impair pour relancer un dé) se révèle assez fort étant donné qu’il ne s’agit pas d’une Action Puissance. Donc je change ma première idée et prends cette composition là, mais en version plus stable (Snoke en élite) afin de ne pas prendre l’intrigue Solidarité et pouvoir jouer mes soins en double exemplaire. Après coup, je regrette ; non pas parce que cela c’est mal passé, mais parce que j’ai la frustration d’avoir monté un deck que je n’ai presque pas joué. 😢

Et donc le dimanche, première partie, je joue face à Danny, venu de loin avec l’équipe YourDestiny et un Becket/FN. Intéressante combinaison, néanmoins je mène bien la partie, grâce aux contrôles et à Luce. Malheureusement, une situation imparable va être le tournant du match… FN a 2 armes, j’ai en main 4 contrôles et une Illusion de la Force. Mon adversaire joue Sonde… Et vire 2 contrôles. Mon adversaire joue une deuxième Sonde, et vire… Les 2 contrôles. Déjà là, c’est lourd, il avait 1 chance sur 5 d’y arriver. Mais ensuite il active FN, et roule 10 dégâts. Sachant que 2-3 tours + tard je perds alors qu’il ne lui reste que 3 PV à encaisser, l’action dont je parle était vraiment un tournant de la partie. Dommage. Seconde partie, je joue face à Raphaël, et un Leia3/Yoda. Après analyse de la partie, tout se joue selon moi à qui a son terrain. En effet, moi j’utilise Rift Valley qui peut enlever 1 dé, lui utilise Throne Room qui active sa Leia. Devant gérer ses dés avant d’agir, les captures du terrain suffisent à me mettre respectivement 6 + 2 + 2 + 3 dégâts. Il finit avec seulement 3 cartes, je me dis que j’aurais peut-être du jouer pure meule dès le départ. Mais c’est clairement un deck tier 1, même concept que Poe/Hondo en un peu plus facile à maîtriser j’ai l’impression. Là, je sais que le tournoi est fini pour moi. Je n’avais pas de prétention trop haute ; j’en aurais eu (des prétentions hautes) sans la nouvelle extension, au regard des deux précédents nationaux… Mais donc ce n’est pas une grosse. déception. Et heureusement, puisqu’en troisième partie, je récupère LE bye. 😲

Je demande pour drop et faire du draft en side, mais ce sera pour après le tournoi. Bon, je ferai le reste pour le fun alors. 4ème partie, je joue mon 1er et seul Thrawn/Snoke, piloté par Médéric. Je m’en sors assez bien, je contrôle Thrawn rapidement, le tue même, mais quand le Poing de Vador débarque, ça pique. Je ne fais pas attention au temps qui passe, et alors qu’il ne reste que 2 PV sur son Snoke et moi 2 persos debout, je capture, histoire de m’assurer les dégâts manquant avec Talzin au tour suivant. Je n’ai plus que des cartes en main, mais je joue avec Commettre un impair qui revient sous le deck pour alimenter Talzin. Time. Prout… Je glisse à mon adversaire qu’il doit optimiser ses dégâts mais il ne réagit pas. Il focus un 3 dégâts directs avec le Poing de Vador au lieu d’un 4 indirects. Je lui explique alors comment ça se passe pour nous départager… Il se rend compte alors qu’il a fait le mauvais choix, je lui laisse changer, ce qui nous mets à égalité en terme de dégâts, et je perds au nombre de cartes restantes. A ce stade là, je préfère jouer le fair-play : si il avait fait attention aux règles du time et fait le compte à l’avance, je perdais. A ce niveau, il n’y a plus vraiment d’enjeu ; ce n’est plus à ce stade qu’il faut dire « tu as oublié le déclenchement automatique de Etouffer, son effet est donc perdu » (situation entendue). (NB: Ce qui mériterait d’appeler le juge pour revenir en arrière étant donné que c’est un effet obligatoire…) Bref, passons à la 5ème partie. J’ai l’honneur de rencontrer Katagena (a.k.a. celui qui fait des lives sur Facebook). J’apprends qu’il est fan du blog, et ça me fait plaisir de me dire que je n’écris pas que pour des belges. Il joue Rey1/QuiGon et me mettra la misère… Premier tour, il pose Rapidité de la Force et Vibrolame, tandis que je vire de sa main Shoto, Sabre Ancien et Arrogance. Ce sera la seule action intéressante de la partie. 🤒 Il dira que j’ai eu les rolls les plus pourris que je pouvais avoir, mais même sans cela je pense que le match-up n’était pas bon pour moi, trop rapide à contrôler. Petite vidéo d’après partie à découvrir ici, qui vous donnera une idée de l’ambiance « hors enjeu » de la plupart des parties. Merci pour les lives Katagena! 😘 (Car oui, même quand on y était, on regarde les vidéos par après…) Enfin dernière partie contre Emmanuel (je pense) qui joue Kylo/Pryce. Je joue mono bleu, je ne m’attendais pas à voir beaucoup de Kylo et je tombe évidemment dessus… 6 tours = 12 dégâts. Logique… Je n’ai que des améliorations qui n’ont pas redéploiement, la messe est vite dites.

Je finirai quand-même la journée par gagner un draft en side, dans des parties très serrées. Notamment face à quelqu’un ayant réussi à drafter Firespray + l’intrigue pour aller le chercher tour 1 + des tourelles. Sympa, sauf que moi, j’ai drafté le Poing de Vador. Oui monsieur… 🤓

 

En tout cas (OTK), c’est varié

Le top 8 est explicite, à savoir 7 Thrawn/Snoke véhicules pour 1 Poe/Hondo. Fresck, qui a gagné le championnat de Belgique (v1), l’expliquait assez facilement en discutant avec lui… En dehors de la recherche de nouveaux decks, on pouvait (devait) se poser la question « quel sont les decks performants actuels qui sont le plus enrichis par la nouvelle extension? ». Et là la réponse était très simple : Thrawn/Snoke. Pourquoi? Ce deck à la base produit plein de ressources sans trop de soucis, et contrôle un peu la main. De quoi poser du lourd facilement. Or, avec la nouvelle extension, vous lui ajoutez (entres autres!) 4 x Chasseur Tie  et le Poing de Vador. Cocktail parfait pour un déploiement rapide permettant de submerger l’adversaire. Il y a des contres possibles, mais cela reste une machine qui n’a pas besoin de beaucoup d’huile pour tourner. A voir avec l’évolution du jeu, si le prochain document « Holocron » va nerfer ou balancer quelque chose, si tout le monde va jouer un anti deck, ou si certains vont tenter les OTK pour contrer cela. OTK pour one turn kill, en piochant une bonne partie du deck dès le premier tour pour arriver à ses fins. Dommage pour la beauté du jeu, mais vu l’enjeu (billet d’avion et hotel à la clé de ce national là), il fallait s’attendre à ce qu’un deck ultime soit utilisé si disponible. 

Contrairement à certains joueurs, je n’ai pas de soucis outre mesure avec ce top 8 non varié, qui est aussi à imputer à la sortie trop récente de l’extension. Sans la nouvelle extension, on aurait eu, j’en suis persuadé, un championnat de France exceptionnellement varié en terme de decks performants. Il suffit de revoir les tops 8 des nationaux des 3 mois précédents. Mais par contre j’ai un soucis avec l’attitude de certains joueurs qui sont venus jouer ce deck… C’est mon avis et j’assume. On a pu voir sur l’événement Facebook dédié à ce week-end (source) un joueur faire de son nez à propos des OTK, même après errata sur la boucle du Sabre de Qui-Gon. Et demander que l’on incite officiellement les joueurs à ne pas apporter ce genre de deck au tournoi, sous prétexte que ce n’est pas dans l’esprit du jeu. En sachant qu’ils allaient tous débarquer avec un deck, qui, de manière parfaitement standard, peut poser 3 Chasseur Tie tour 1? (Et c’est juste une situation moyenne pour le deck…) Personnellement, je trouve cela déplacé. Ce n’est pas de l’OTK, mais je me permets de demander où est la limite… Profiter de nouvelles cartes qui permettraient de stabiliser un deck qui tue au tour 1, ou profiter de nouvelles cartes qui permettent un déploiement 2 à 3 fois plus rapide que la normale, la différence est-elle si grande? Je trouve ça vraiment osé de tenir ce genre de discours en amont d’un tournoi où l’on se rend avec une meta écrasant tout. Si on doit accepter de subir un Thrawn/Snoke dans sa version actuelle, je ne vois pas pourquoi on ne devrait pas accepter de subir un OTK en tournoi. Mais bon… Je ne me considère pas pro player moi, donc mon avis est sans doute moins important. (J’abuse là… 🙈🙉🙊)

Conclusion de ce championnat… 59 joueurs, 11 Thrawn/Snoke dont 7 en top 8, le reste étant très diversifié. Mention spéciale (parce que j’ai envie) pour Romain (bien connu côté Belge) qui fini à la mauvaise place de 9ème avec un deck Leia3/Yoda, Maxime qui finit 10ème avec son deck Shadowcaster et Guillaume qui finirait avec le premier Vador de la liste en 15ème place. Tous à 4 victoires pour 2 défaites… Malheureusement, 1 seul 4-2 passera en top 8 ; un tournoi avec ce nombre de joueurs mériterait réellement une 7 ème ronde ou un top 16, quitte à le faire en élimination directe. C’est sans doute le plus gros reproche qu’on aura quant à l’organisation du tournoi, mais cela avait déjà été signalé au préalable et Asmodée avait dit ne pas pouvoir tenir ce timing supplémentaire. 😖

 

Ambiance scandale

Ou pas. La photo ci-dessus vous donne une idée de l’ambiance du week-end (merci Diego 🙃) et d’à quel point j’ai apprécié l’événement. Juge sympa et accessible, joueurs français sympas et pas prise de tête… Mais bon, mon avis est biaisé parce que d’une part, je suis francophone, et d’autre part, je suis ce qui se passe sur le forum français dédié à Star Wars Destiny. Et c’était donc l’occasion d’enfin mettre des têtes sur pas mal de surnoms. C’était l’occasion de faire du Destiny à plein temps également… Quoi qu’à ce niveau là, j’ai eu ma dose. 3 nationaux en 1 mois, dont 1 sur 2 jours, une pause s’impose. Quoi que, je n’ai pas encore eu le temps de trier & ranger la dernière extension, et le tournoi Datapad Challenge arrive à grand pas. Je me suis pas mal débrouillé, et le prizing sera encore plus exceptionnel que prévu. Oui, je termine pas de l’auto-promo… Et alors? Bonsoir ! 😉😙

Jonathan

Je souhaitais depuis plusieurs années retrouver un jeu "à tournoi", comme à la grande époque de Decipher. Sans être du même niveau, Star Wars Destiny remplit aujourd'hui ce rôle dans mes hobbys...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.