Une nouvelle version des règles! (v1.5)

Et voilà, la cigogne est passée. C’est un petit PDF. Il s’appelle 1.5! Attendue depuis longtemps, voici une nouvelle version des règles. Qui semble à première vue donner un réel ré-équilibre du jeu… Peut-être y a-t-il eu cette fois + de play-testing pour être sûr de ne rien oublier? Démêlons ces nouveautés… 💆💇

 

Qu’est-ce qui change au niveau des règles?

Au niveau des règles en elles-mêmes, il y a deux changements notables par rapport à la version précédente. A savoir :

  • On ne peut plus remplacer un upgrade par un autre qu’une seule fois par tour. Indirectement, cette règle générale limite donc en particulier le pouvoir de FN-2199 à une seule fois par tour.
  • On peut dorénavant défausser une carte de sa main pour relancer 0 dé. Cela permet de contrer la combo qui permettait de bloquer le jeu avec Sabine Wren (voir l’article qui lui était consacrée). Mais cela permettra aussi, dans certains cas, de la jouer fin stratège. Vu qu’il y a de plus en plus de moyen d’utiliser des cartes de la main de l’autre (on pense en premier lieu à Kylo Ren, première version, et à Unkar Plutt), on pourra dorénavant anticiper et se débarrasser de quelque chose de gênant avant que l’adversaire puisse en profiter. 👻

Il y a quelques autres notes qui sont plutôt de l’ordre de la précisions/confirmation, dont on parlera plutôt dans un prochains « Quelques petits éclaircissements« .

 

   

Ré-équilibrage du jeu

En dehors des erratas, qui sont des modifications du pouvoir (et donc du texte) des cartes, cette nouvelle version des règles débute une liste de personnages qui voient leur coût revu à la hausse. Ce afin de débloquer le metagame (nom donné à l’ensemble des quelques decks dominants du moment, faute de cartes trop puissantes). Cela va permette de laisser leur chance à plus de decks différents.

Les 4 premiers personnages, listés dans cette version 1.5 sont :

  • Capitaine Phasma, du starter 2 joueurs : coût de 10/14 au lieu de 9/13
  • FN-2199, de la 2ème édition (l’Esprit de la Rébellion) : coût de 12/15 au lieu de 10/13
  • Poe Dameron, de la 1ère édition (le Réveil) : coût de 16/20 au lieu de 14/18
  • Unkar Plutt, de la 2ème édition (l’Esprit de la Rébellion) : coût de 12/15 au lieu de 10/13

Dans certains jeux, il est de coutume d’avoir une liste de cartes bannies (ou limitée à un seul exemplaire). Notez quand-même qu’avec cette formule, les cartes en questions ne sont plus du tout utilisables. Tandis qu’ici au moins, tout n’est pas perdu. Certes, l’information originale sur la carte n’est plus correct, mais au moins elle reste jouable. Il est juste question au final de règles de deck building différentes. Sur le long terme, il sera facile pour les designers du jeu de passer par cette liste pour régler un problème de surpuissance, plutôt que de chercher à modifier le pouvoir d’un personnage.

Et c’est ce qu’indique Jeremy Zwirn, nouveau lead designer du jeu, dans l’annonce qui accompagne ces nouvelles règles. A savoir, que si ils sentent qu’un personnage est trop puissant et à un impact négatif sur le jeu, ils étudieront le fait de le faire passer par cette liste. Bien entendu, on doit espérer que cela arrive le moins souvent possible ; mais la solution me parait être un bon compromis, entre carte bannie et carte erratée.

 

   

Quelques erratas supplémentaires

Pour terminer, 4 cartes de plus se voient recevoir un errata (ce qui nous amène à un total de 8 cartes erratées).

  • C’est un piège : perd le mot-clé Embuscade et se voit limitée à la modification des faces de 2 dés rouges.
  • Inspection impériale : son effet ne change pas, mais lorsqu’on le réalise on doit retirer la carte du jeu (elle n’est pas défaussée).
  • Vibrolame : seuls les dommages effectués par son dé (et les modificateurs  qui lui seraient attaché) ou par le dé qu’elle modifie sont dorénavant imblocables.
  • Au coeur de la bataille : se voit limitée à la modification des faces de 2 dés chez l’adversaire et de 2 dés à soi-même.

Le premier et le dernier n’étaient peut-être pas nécessaire… Mais soit. Cela signera au moins le retour en force des decks avec des boucliers, tout un concept du jeu qui ne pouvait pas être exploité correctement.

 

Que faut-il en conclure?

Que c’est + positif que négatif. A chacun de se faire un avis sur la question… Mais à un moment il faut savoir ce que l’on veut. 😇 Voici ce que j’en pense…

  • Les erratas ne sont pas un concept inventé pour Destiny. Cela a un côté déplaisant, bien entendu, mais il est impossible de dire que ce n’est pas pour un mieux. Tout du moins, pour une tentative d’un meilleur jeu, plus ouvert et plus équilibré.
  • Les personnages de la 1ère édition ne sont plus autant obsolètes qu’ils ne l’étaient ces dernières semaines.
  • Nous ne devons donc plus remiser nos cartes sous prétexte qu’une nouvelle édition apparaît. Les possibilités de combinaisons peuvent dorénavant toutes être étudiées sans se concentrer sur un ensemble réduit à quelques personnages. 🤗
  • Cela représente une certaine économie, finalement. Plus besoin d’acheter obligatoirement 2 starters 2 joueurs et/ou 2 Vibrolame pour être compétitif. Plus d’options possibles veut dire prix plus abordable.
  • Dernier point auquel on ne pense pas forcément… FFG nous montre ici clairement avoir compris qu’ils ont fait des erreurs de design assez importantes. Personne ne peut présumer qu’ils feront mieux à l’avenir, mais au moins il y a eu action de leur part pour régler la situation. De bonne augure pour la suite? Wait & see. 🐵

Evidemment, cela complexifie un peu le jeu, tout le monde devant avoir en tête ces quelques erratas. Encore plus pour les nouveaux joueurs, qui doivent prendre la peine d’aller voir la dernière version des règles en ligne pour s’y retrouver, et/ou utiliser un outil de deck-building qui leur offrira une version à jour des cartes. En même temps, le livret de règles des starters n’est qu’un résumé ; tout nouveau joueur est donc (et a toujours été) obligé de consulter les règles plus complètes, en ligne.

Vous me rétorquerez que les règles dans leur dernière version ne sont pas disponibles en français. Oui, c’est dommage, mais là ce n’est plus un problème de conception du jeu. C’est un problème de gestion/marketing, qui n’est pas du ressort des designers du jeu. C’est une problématique supplémentaire de part le fait que nous avons la chance d’avoir ce jeu traduit dans notre langue maternelle, tout comme l’est le délai entre les sorties VF et VO. A voir donc si cette version-ci sera traduite ou non. 😴

En attendant, notez que ces règles seront d’applications officiellement à partir du 6 novembre… Dommage pour les nationaux belges et hollandais (respectivement les 28 octobre et 5 novembre). Cela aurait pu être l’occasion de se montrer créatif… 🙄🤕

Source : Fantasy Flight Games

Jonathan

Je souhaitais depuis plusieurs années retrouver un jeu "à tournoi", comme à la grande époque de Decipher. Sans être du même niveau, Star Wars Destiny remplit aujourd'hui ce rôle dans mes hobbys...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.