National de Belgique 2017, l’aventure

Cet article est particulièrement long (et personnalisé)… Si vous souhaitez immédiatement les informations concernant le deck du vainqueur, sautez aux 3/4 de l’article! 🤓

Ce samedi 28 octobre avait lieu le championnat national belge. Le tournoi a lieu à Gand, ville connues pour ses boîtes, située à 50km à l’ouest de Bruxelles. L’Outpost, magasin et salle de jeu en réseau, dispose là-bas d’un grand espace dédié au jeu. 43 joueurs se sont présentés, dont des français (2), allemands (5) et des néerlandais (au moins 4). Beaucoup de joueurs belges n’ont pas fait le déplacement, peut-être à cause de la date ; un samedi, en même temps que le salon d’Essen. 😥

Pour ma part, je ne savais pas quoi jouer encore 5 jours avant ce tournoi. Les derniers nationaux (Australie, Espagne, Pologne, Nordique…) étaient tous dominés par du Kylo2/FN, ce que je ne souhaitais pas jouer. J’ai donc passé 3 grosses soirées de playtesting en solitaire pour tenter de trouver « mieux », même si cela ne devait être qu’une variation d’FN. Ne trouvant aucun solution que je jugeais assez stable, et suite à l’annonce des nouvelles règles brisant cette meta à partir du 6 novembre, je décidai de quand-même jouer cette combo meta, à contre coeur, et d’en optimiser les événements. Une quatrième soirée de playtesting, cette fois à mon club de jeu (coucou les dés’moniaks!), en emmenant toutefois 3 autres decks que je pouvais prêter à des joueurs qui en avaient besoin : un Thrawn/Unkar, un BabyVador/Phasma (top 2 en Australie) et un 4Persos/Véhicules (top 4 Nordique). Ce dernier ne sera finalement pas utilisé… Sans doute à tort, sans vouloir spoiler là fin. 😱😰

Vous trouverez ma decklist pour le tournoi sur SWDestinyDB. Très classique, mais vis-à-vis de la meta à laquelle je m’attends et de mes tests, je décide de ne pas jouer certaine cartes qui semblent être de base dans ce deck : Débiter / QG Imperial / Sonde. Je mise plutôt sur Ta formation est terminée / Isolation / Machine de guerre impériale. Avec comme terrain le Centre de Commandement Rebelle. 😈

Jour J

J’arrive assez tôt, magasin facile à trouver, idem pour une place de parking… Je l’avais demandé à l’avance, je me présente à l’organisateur en signalant que je suis la personne qui souhaite prendre des notes en cours de tournoi pour réaliser 2 articles pour son blog. L’un, que vous êtes en train de lire, le suivant concernera plus quelques questions quant à d’où viennent les joueurs et comment se porte Destiny chez eux. Pour infos, la prise de notes est interdite, mais en accord avec l’organisateur j’identifierai clairement le fait que je prends des notes et je demanderai l’autorisation à chacun de mes adversaires. Aucun n’y verra d’ailleurs d’objection… 😘

 

Game 1

Démarrage de tournoi un peu chaotique, on nous fait patienter une demi heure… Apparemment pour 1 joueur qui arrive en retard. (Edit : apparemment non, c’est une coïncidence… Nous avons démarré en retard parce à cause de problème de streaming!) A chacun son avis sur la question, personnellement je n’apprécie pas. La première ronde est annoncée, je m’installe, puis on nous dit que ce n’est pas juste ; à priori quelqu’un avait oublié de s’inscrire. Une nouvelle première ronde est donc annoncée… Et je reçois le BYE. Déception. Objectivement, c’est la bonne place, car vu la méthode de calcul utilisée par FFG, un bye avantage quelqu’un qui gagnerait ses autres matchs (et à l’inverse désavantage quelqu’un qui perdrait la suite). Mais subjectivement, je l’ai un peu mauvaise. Je suis venu avec comme objectif clair (et compétitif) le top 8, ce n’est pas pour démarrer sur une victoire facile. Typiquement, avec un bye, quand on te demande ton score du jour, tu te sens toujours obligé de rajouter « dont un bye ». On verra ce que donne la suite, si je m’en sors vraiment bien sur le reste on oubliera le bye. Je ne sais de toute manière rien y faire, donc je prends mon mal en patience et j’en profite pour faire quelques photos. Puis faire une mini interview du joueur (David F) qui finit la première partie la plus rapide – en 15 minutes. Score : 1-0 (…)

Game 2

Je me retrouve sur la table 1. Pourquoi est-elle spéciale? Elle est streamée en direct sur Twitch, et pour ce faire elle est un peu isolée du reste du tournoi. Je tombe face à Michaël D, un joueur de Charleroi que je connais bien… Dommage, l’un de nous 2 mettra un bâton dans les roues de l’autre. Mais sur 43 joueurs, c’est inévitable. Michaël joue un deck héro véhicules, eHera/Maz/Commando. J’ai déjà vu d’autres variations de ce deck, Hera peut faire très mal rapidement. De son côté le Commando lui donnera de quoi faire durer la partie… Il change le terrain dès le premier tour pour m’empêcher de résoudre une face payante, la Machine de guerre impériale fera son office. Il pose tout de même un Ghost via Hera ; le tour 1 se termine avec une Era bien amochée et quelques pêches sur mon Kylo. Tour 2, retour du Ghost (pour un tour), et arrivée d’un Y-Wing. Celui-ci va faire très mal dans le reste de la partie. Era à 1 dégât de la fin mais déjà pleinement utilisée, j’entame Maz pour ne pas perdre une grosse face de dégâts. Tour 3, je tue Era sur l’activation de Kylo, puis je finis Maz. Dis comme ça, on peut penser que c’est bien parti, mais j’en suis à 8 dégâts sur FN et 6 sur Kylo. Face à un Commando avec Blaster de poche et un Y-Wing qui n’arrête pas de frapper fort. Ce n’est pas gagné… Jusqu’à ma pioche, où je tire une Illusion de la Force. Soulagement. Je roll correctement au tour 4 avant qu’il puisse me contrer. Fin de cette belle partie. Statistiques de Kylo : 0-0-2-2. Score : 2-0

Side events

L’organisateur annonce le début des side events pour ceux qui veulent déjà arrêter le tournoi principal. C’est intéressant en terme de prizing : les side events sont compris dans le prix du tournoi principal (15€), chaque joueur y reçoit un Trône de l’Empereur alternate, et le gagnant peut choisir entre une Jyn ou un Krennic alternate. De tels sides, pour 8 joueurs et en 3 manches, auront lieu jusque durant le top 4.

Game 3

Je tombe face à David F, table 2. Joueur Bruxellois, organisateur de tournois à Anvers, que… J’ai interviewé durant mon bye, pour ceux qui suivent. J’avais déjà oublié ce qu’il jouait, mais il me montre rapidement son eSabine/eEzra. Il débute mal la partie, sans amélioration d’un coût de 2 en main. Néanmoins, il place rapidement un Brouiller les pistes (et une deuxième au T2), et il sait choisir le bon moment pour s’en servir. Je dois utiliser un Enragé sans en avoir besoin pour me débloquer. Tour 2, je tue Sabine, mais il a le temps en jouant correctement d’aller rechercher une Arbalète avec redéploiement dans sa défausse, afin de transférer celle-ci sur Ezra. En dehors de son problème d’améliorations tour 1, il joue très bien. Tour 3, Ezra reçoit une Seconde chance. Malheureusement, j’ai une Ambition sans borne, et même si j’ai déjà un avantage assez large (de par mes 2 personnages encore vivant), je ne prend pas de risque… Je pioche 5 cartes et m’arrange pour tuer Ezra sans attendre le tour suivant. Kylo : 0/2/2. Score : 3-0

Game 4

Me revoilà à la table 1, encore en streaming. Je n’ai pas de smartphone, je ne sais pas si quelqu’un suit ces parties dans notre club. Mon adversaire est Kasper R, un joueur local de l’Outpost, le magasin qui nous accueille. Il me présente un BabyVador/Phasma2. L’ayant vécu 2 jours avant je sais que cela peut très mal se passer sur un bon roll (genre kill de FN au tour 1… coucou Yves!). J’ai une excellente main de départ. Avec de l’Ambition sans borne, et une Machine de guerre impériale, Anakin prend des dégâts. En face, c’est une version Holocron du deck, et non Blaster ; c’est plus puissant mais je la juge moins stable… Et en effet, il joue un Holocron sur Phasma, mais ne parviendra pas à obtenir un spécial ce tour-ci. Tour 2, je tuerai Anakin, il obtient 2 focus sur Phasma pour obtenir le special de l’Holocron. Je ne veux laisser passer aucune possibilité de dégâts, donc avec un Ta formation est terminée je le force à utiliser ses 2 focus. Il posera Eclairs de force, sans ressource pour jouer son dé, mais ce sera trop tard que pour éviter de perdre Phasma au tour 3. Kylo : je ne sais plus, j’ai oublié de noter… Score : 4-0

Game 5

A priori nous sommes 3 invaincus (…) pour démarrer cette ronde. Je tombe face à l’un des deux, à savoir Ewout dL ; et toujours en table 1. Joueur local mais également employé de l’Outpost. Il joue un deck Ciena/Guavian/Trooper/Trooper. Le principe étant de produire des ressources, poser des soutiens, et finir par sortir 1 ou 2 fois Rang sans fin le temps que les supports fassent le ménage en face. Tour 1, il pose un Slave 1… Moi j’amène Ciena à 1 dégât de la mort. Tour 2, je la tue et amène l’Agent à 1 dégât de la mort, tandis que lui génère des ressources via Hound Tooth. Tour 3, de mémoire, je tue un Trooper, qui reviendra via Rang Sans Fin, je perd Kylo, mais mon FN dispose de 2 Matraque Z6 et d’un Lance-roquette. Ou pas. Tour 4, il joue Repli, carte qui défausse 2 de mes 3 upgrades. 😭 Je décide de garder une des deux matraques, étant donné que j’ai besoin de ressources pour poser les 2 Illusion de la force que j’ai en main. Je tue encore un Trooper. Mon adversaire n’ayant presque jamais fait de face blanche sur ceux-ci, ainsi que des bonnes faces sur le Slave 1, je dois choisir entre mettre FN à la portée d’un dégât imblocable ou réserver l’Illusion de la Force pour du dégât lourd (Slave 1 au tour suivant). Je dois aussi envisager un second Rang sans fin qui va apparaître, mais j’ai un Sabre antique en main qui pourra me soigner de deux. Allant capturer, je décide de tenter le coup en gardant l’Illusion de la Force. Plus que 3 patates à mettre au Trooper. Tour 5, je me fie aux probabilités pour éliminer le Trooper. Je roll rouge / rouge / 1 ; en comptant le reroll de la matraque. Lui pose un Renforts musclés, je n’aurai pas le temps de jouer le Sabre antique. Trop confiant, j’aurais du être un peu plus défensif sur la fin, mais j’ai fait mes choix en connaissance de cause. Pour l’anecdote, Ewout finira en top 4, et me fera signer (ainsi qu’à d’autres joueurs du top 8) sa carte Repli. Selon lui, c’est ce qui le fait l’emporter dans notre partie et qui lui permet de rejoindre le top. Kylo : 0/0/0… Score : 4-1

Game 6

Fini les streams… Mais mathématiquement rien n’est perdu pour le top 8. Je recontre Jeroen vdW, joueur néerlandais, avec un FN/Phasma/eBalatik. J’ai playtesté une version de ce deck, pour tenter de jouer Confiscation et Lâchez votre arme!, mais je trouvais cela trop faible en ressource. J’entame FN au tour 1. Lui obtient rapidement 2 armes sur FN, avec redéploiement. De mon côté, tour 2, un Lance Roquette sur 4 avec une Machine de guerre impériale en main me font switcher sur Balatik. C’est payant. Tour 3, retour à FN, qui quitte la table en même temps que mon Kylo. Il avait déjà joué la Meilleure défense sur Phasma, et je suis un peu mieux équipé, j’achèverai donc Phasma au tour 4 avant qu’il ne puisse lui tuer FN. Kylo : 0/2/0. Score : 5-1

Game 7

Dernière partie, je tombe sur Christian H, joueur allemand ayant apporté un Rainbow Nines (ici Soeur de la nuit/FN/eBalatik). Ce sera donc une dernière partie sous pression ; logique en même temps, à 5-1. Il n’a pas l’occasion de jouer autant d’armes sur FN que ce à quoi je pourrais m’attendre. En échange il contrôle quelques dés… Je tape sur Balatik, je joue une Ambition sans bornes au tour 1 pour 5 cartes, cela me donne un avantage certain. Tour 2, je le termine et passe à FN. C’est lui qui joue une Ambition sans borne, mon Kylo fini le tour mal en point. Néanmoins, j’achève FN au tour 3, et la Soeur de la Nuit au tour 4, juste après la retraite forcée mon Kylo. Statistiques pour ce dernier : 0/0/2/2. Score : 6-1 🏆

Cut

Mon objectif est atteint. Comme la tarte. Depuis le début j’essaie de jouer Grievous (j’avais pu le placer top 4 d’un store en Esprit de la Rébellion), je souhaitais repartir avec le tapis correspondant à ce personnage. Le top 8 représente selon moi bien la répartition des types de deck, avec une moitié de FN ; même si aucun BabyVador/Phasma2 n’y entre. On note aussi une très belle performance – surprenante – d’un deck héro. D’autres decks totalement différents ont tenté de créer la surprise contre la meta actuelle : eSabine/eEzra, eMace/Maz, eRey2/Luke, 3Cochons, 2RGuard/FN ; malheureusement sans succès.

  1. Christine H (7v/DE) – eKylo2/eFN
  2. Jonathan L (6v/BE) – eKylo2/eFN
  3. Matthias V (6v/DE) – eLando/Rookie/Rookie (!)
  4. Ewout dL (5v/BE) – Ciena/Guavian/Trooper/Trooper
  5. Pierre B (5v/FR) – eKylo2/eFN
  6. Jeroen vdW (5v/NL) – eBala/FN/Phasma2
  7. Bert d’H (5v/BE) – Ciena/Guavian/Trooper/Trooper
  8. Rob vdV (5v/NL) – eThrawn/eUnkar

Top 8

Je me retrouve donc en top 8 face à Bert d’H, et le seul alignement de personnages contre lequel j’ai perdu aujourd’hui (Ciena/Guavian/Trooper/Trooper). Je l’avais playtesté un peu, en tout cas une version 90% identique et dans le but de le jouer, mais sans en être convaincu. Pour rappel, cela ce joue ici en « Best of 3″, en disposant de 90 minutes pour faire 2 ou 3 parties.

Première partie… Je tente de faire un rush pour éliminer rapidement des personnages et essayer de ne pas lui laisser le temps de s’installer. Cela fonctionne… Un peu trop bien. Il ne joue pas Repli, mais bien Lâchez votre arme!, or comme je l’ai jouée rapide j’ai surtout fait du remplacement plutôt que de l’installation de mes armes sur mes personnages. Je me retrouve avec FN + 1 arme face à un seul Trooper. Mission accomplie, mais je n’ai plus de cartes! Je serai obligé de faire tourner 3 tours de suite un Sabre antique sur (sous) mon deck vide pour tenir un peu. Ce qui malheureusement lui permettra de faire revenir un Trooper sur la table, et lui laissera le temps de m’achever. La partie aura duré 45 minutes!

Il faudra accélérer pour la suite. Néanmoins, j’essaie de limiter l’utilisation de mes cartes. Ce qui forcément à l’effet inverse, cela lui laisse le temps de s’installer. Je compte sur l’utilisation des Lance Roquette, pouvant mettre 2 patates à tout le monde. Je le joue sur FN… Face rouge. Lâchez votre arme! Tour suivant, je joue le deuxième sur FN… Face rouge. Lâchez votre arme! Dur! Statistiquement, cela fait un différentiel énorme tant en ressources qu’en points de dégâts. A ce stade je peux déjà dire que la partie est perdue. Je tue de nouveau l’Agent, puis Ciena, puis un Trooper (qui reviendra)… Pour ne pas aider, j’enchaîne plusieurs jets de dés particulièrement pourris. Je le signale car c’était stable depuis le début de la journée, comme on l’attend d’un Kylo/FN. Ce n’est évidemment pas cela en particulier qui me fait perdre. La partie se finit sur des gros dégâts d’un Canon sonique que je ne peux contrôler.

Rappelez-vous de mon introduction, j’ai misé pour Isolation et Ta formation est terminée pour contrer une meta hyper-aggro… C’était payant dans la première phase (rondes suisses), mais ce sont des cartes qui ne me servent à rien contre cet adversaire en top 8! L’aventure s’arrête donc là pour moi. Sans regret, car au vu des 2 parties ce n’était pas possible de l’emporter, sauf à coup de chance/malchance. Bert connaissait très bien son deck et n’a selon moi jamais pris une seule mauvaise décision. 💪

Top 4

En top 4, Bert jouera contre Jeroen vdW, le eBala/FN/Phasma2 que j’avais moi-même vaincu à la 6ème manche. Ce top 4 n’étant pas streamé, je le suis avec attention – et avec leur permission – afin d’éventuellement en faire un reporting relativement complet (… dites-moi si cela vous intéresse). Jeroen tape en premier lieu les Troopers. Cela lui permettra d’encaisser moins de dégâts, mais permet également dans l’absolu à Bert de jouer un Rang sans fin plus tôt. Bert aura un peu plus de mal avec ses ressources que face à moi, mais le résultat sera le même, et ce sur les 2 parties. Notez quand-même qu’il finissent la seconde partie au temps (1h30!), mais l’issue de la seconde partie voyait quand-même Bert vainqueur, toujours grâce à Rang sans fin.

Finale

En finale, Bert jouera contre Christine H, eKylo/eFN invaincue en rondes suisses, et 1 défaite sur 5 en top (face à un eThrawn/eUnkar). Deck pratiquement identique à ce que j’ai amené, j’étais curieux de voir ce que cela allait donner. Mais première partie dans la même veine que les miennes… Bert me dira lui-même que toutes les cartes dont il avait besoin sortent dans le bon ordre. Son deck est fait pour contrer l’hyper-aggro, et cela fonctionne. La seconde manche sera un peu plus rude pour lui. Il ne sortira qu’une Attrition et aucune Usure. Mais tout de même, au final, un Canon sonique relancé sans succès par un Sonner l’alarme fera l’affaire pour mettre fin à l’hégémonie du deck de Christine. Victoire 2-0 pour Bert, qui devient donc champion de Belgique. Bravo! 👏👏👏

Avec son autorisation, vous trouverez aussi une copie de son deck sur SWDestinyDB.

Je lui ai posé quelques questions après sa victoire. Il subit 2 défaites durant les rondes suisses, je voulais donc savoir contre quels types de decks il avait perdu. C’est assez étonnant, il a en fait perdu contre les deux decks qu’il joue en top 4 (Jeroen) et en finale (Christine). Le deck n’ayant probablement pas tourné comme c’était prévu, il a pu prendre une douce revenge dans les tops. Il était donc content que dans les tops son deck tourne enfin comme il l’espérait contre des decks FN. La meta étant relativement fixe, il savait à quoi s’attendre. Il essaie souvent de jouer des decks inattendus, par exemple un Jabba/Quinlan lors de sont dernier Store Championship ; mais ce n’était ici pas assez stable que pour battre des FN/Kylo2 ou des Cad/Phasma2. Ce deck supports lui a par contre donné des résultats excellents (20-2) en playtesting contre tout type de deck aggro… Les défaites étant contre des decks meules. Bête noire qu’il allait devoir esquiver ou être chanceux (de son propre aveux). Enfin, il indique que les cartes clés de son deck face à l’hyper-aggro sont évidemment Attrition et Usure. Il faut absolument faire le mulligan en visant ces cartes. En secondaire, Hound Tooth et Quadjumper, qui vont permettre de rapidement avoir accès aux cartes qui coûtent plus cher. Bert, encore félicitations pour ton titre!

Conclusion(s)

Une bonne journée de tournoi, une organisation perfectible surtout (avis personnel) car assurée par un seul juge, et beaucoup de sympathie et de fairplay malgré le niveau élevé du tournoi. Un enterrement en grande pompe de FN, par un deck qui contre bien la meta. Deck qui en + ne sera pas impacté par les erratas, mais attention à la durée nécessaire pour le jouer. 🕗

L’anecdote sympa du jour, c’est Thierry, le papa de Pierre et Romain B, joueurs Lillois ; qui durant mon bye en première ronde me disait qu’il n’avait pas trouvé en ligne de tapis pour Pierre. Apparemment hors stock là où il avait regardé. L’Outpost en avait en magasin, mais il allait voir d’abord si son fils parvenait à aller en top 8. Histoire de ne pas acheter un tapis pour rien… Il a donc bien fait d’attendre! Puisque Pierre s’est finalement hissé à la 5ème place, ramenant en France un tapis Grievous… 👏

L’étape suivante en terme de gros tournoi, ce sera l’annonce de différents tournois régionaux. Annonces à venir très prochainement… 😇

Jonathan

Je souhaitais depuis plusieurs années retrouver un jeu "à tournoi", comme à la grande époque de Decipher. Sans être du même niveau, Star Wars Destiny remplit aujourd'hui ce rôle dans mes hobbys...

3 Replies to “National de Belgique 2017, l’aventure

  1. La demi-heure de retards était a cause de problèmes avec le live-streaming, pas a cause d’un joueur en retard (certes, ca tombait bien pour lui ! )

    Le nom c’est David Franses avec un S 😉 Et puis je suis Bruxellois ^.^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.